Ancien chantier naval / construction bateaux bois

Vous êtes sur un chantier de construction et de réparation de bateaux en bois créée en 1837 et qui a repris son activité en 1997 suite à la création de l’association.

Cette histoire a commencé au temps où l’on vivait avec le fleuve qui nourrissait les hommes. En 1837, Pierre Tramasset fait construire un premier atelier qui deviendra l’un des 10 chantiers navals de Langoiran Le Tourne, spécialisé dans la construction de yoles, filadières, coureaux, gabares...
La relève de ce savoir-faire traditionnel est assurée par son fils et petit-fils qui ont fait prospérer l’activité jusqu’à la fin du siècle en construisant notamment un second hangar, une étuve et une scierie. Le chantier restera en activité jusqu’en 1985.

En 1997, l’association « Les Chantiers Tramasset » voit le jour et investit ce site patrimonial de l’Entre-deux-Mers, classé Monument Historique depuis 2008.
Cette friche industrielle progressivement restaurée, est désormais un espace sauvegardé et valorisé, où l’association développe des actions culturelles, sociales et environnementales innovantes en utilisant comme support les bateaux en bois, les berges et le fleuve.
L’association accueille et organise de nombreux événements culturels. Les Chantiers Tramasset, c’est lieu de transmission de savoir-faire artisanaux, un lieu de rencontres et d’échanges, et un lieu de culture et d’initiatives vivantes.

Découvrons les Chantiers Tramasset

  • Le Grand Chantier est un bâtiment de 874 m2 construit en 1892 composé d’une grande halle ouverte (500 m2) abritant notamment la gabarre ainsi que d’autres petits bateaux en bois. On retrouve aussi au rez-de-chaussée, un atelier de bois et un espace de médiation (110 m2) puis à l’étage une salle de réunion/bureau (35 m2).

  • Les cales des chantiers, ce sont des pentes douces munies d’un système de rails et de chariots pour mettre à l’eau les bateaux (celle du grand chantier est toujours fonctionnelle).

  • L’étuve est une structure en brique qui permettait à l’époque, de ramollir les planches de bois afin de pouvoir les courber avant de les fixer à la coque d’un bateau.

  • Le Petit Chantier est le premier hangar construit en 1837, qui est aujourd’hui en ruine.

  • Le Coureau est une gabare à fond plat originaire de la Gironde et de la Dordogne. Il s’agit de la reconstruction de l’Henriette : le dernier coureau à avoir navigué sur la Garonne.
    C’est un projet de territoire, partagé par l’association, les salariés, bénévoles et acteurs locaux permettant de mettre en valeur le patrimoine historique et culturel tout en initiant un
    projet touristique de navigation responsable.

  • Le carrelet est une petite cabane sur pilotis en bord de Garonne composé d’un filet pour pêcher depuis un ponton avancé sur le fleuve, avec un système de treuil. Le carrelet a été entièrement rénové en 2017 avec la remise en fonction du treuil datant du XIXème siècle. Notre carrelet est équipé depuis l’année dernière, d’une cabane à l’étage nous permettant d’accueillir de nombreuses résidences d’artistes.

Surface: 874
Etat:
Neuf
En bon état
A rafraîchir
En ruine